7.11.2006

Je suis là.

Je suis là.
Je suis là grâce à l'édition d'août du Elle Québec feuilletée la semaine dernière dans une salle d'attente et dans lequel, à la page je ne sais plus quoi, ils suggèrent, en deuxième position de cinq, la visite du blog d'un barman montréalais, lui.
Curieuse, j'ai lu un, puis deux, puis cinq et puis la quasi totalité de ses messages. Un peu voyeuse de sa vie, de ses aventures, mais surtout ébahie par sa plume, j'ai remonté jusqu'en 2004 ses archives.
J'ai surtout parcouru à partir de là un labyrinthe de bloggeurs.
Une toile d'araignée virtuelle. Je me suis promené de blog en blog et j'ai rencontré (virtuellement toujours):

- lui, un chauffeur de taxi qui m'offre un monde d'anecdotes, un monde que je ne connais pas, moi qui ne prend le taxi que quand je voyage.....

- lui ,mais bordel de merde, au moment où j'arrive, il part. Dommage, c'est beaucoup à sa lecture que je me suis dit: ok, go.

- elle, je rêve d'un mur bibliothèque
comme le sien. Et c'est sa vie, son "beat", son bonheur qui est le plus proche du mien je pense.

- elle, qui songe aussi à
partir, dont la vie est à mille lieux de la mienne mais qui m'a fait hésiter à me lancer par l'atteinte que les commentaires de ses (nombreux) visiteurs ont sur elle... quoique mon blogue ne sera JAMAIS aussi populaire, frèquenté et donc critiqué que le sien. Elle a joué avec le feu, s'est brûlé... J'ai pensé à la lecture de quelques-uns de ses messages que ces blogues sont un peu du "reality show" virtuel. C'est leur vie (ou des tranches de celles-ci, de là le nom de ce blogue) que les blogueurs exposent en ligne, avec leur part de vérité et de "capitaine bonhomme", chacun offrant son mélange, sa recette entre le fictif et le réel.

enfin, je ne veux pas tous les nommer, j'en ai visité des dizaines, aimé certain, adopté quelques-uns et pas du tout accroché à d'autres.
Je ne veux pas tous ler nommer, mais j'ai fait la connaissance d' une camionneuse qui écrit sur la route, d'un bédéiste, d' une Stay at Home Mom (SAHM) or a Shit Ass Ho Motherfucker et d'une sauterelle dans son champ...

Alors me voilà, là, prête à cliquer sur le petit carré orange marqué "Publier le message".

go.

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Go!Go!Go!

11:03 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Tu es tombée sur les bons blogs... Le Taximan...
Le bloggeur barman a une belle écriture et mérite de le suivre.
Bonne lecture. J'attends tes post.

12:51 a.m.  
Blogger La contemporaine contemple said...

Tranche de vie, j'ai vu ton choix de livres préférés. As-tu lu Illusion ou le récit du Messie récalcitrant...pas mal dans le genre.

9:31 p.m.  

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home